Inauguration du Marché International de Malanville

Inauguration du Marché International de Malanville Spécial

L’inauguration du marché international de Malanville s’était déroulé le 1er décembre 2017 en présence

d’une forte délégation gouvernementale et de la représentation nationale constituée du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Barnabé Dassigli, du  ministre de la santé, Alassane Séïdou, du directeur de cabinet du ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, de l'honorable Nassirou Arifari Bako, assisté des préfets du Borgou Mama Djibril Cissé et celui de l’Alibori, Mohamadou Moussa, des maires des communes de l'Alibori dont celui de la commune de Malanville, Inoussa Dandakoe.

Le marché de Malanville, un trésor pour tous

Entièrement construit en matériaux locaux par le programme de développement des infrastructures économiques et marchandes (P-DIEM), ce marché de Malanville est considéré comme un trésor par les populations et les acteurs politiques. Il s’agit du 2ème plus grand marché du Bénin, situé sur une frontière et donc d’importance nationale et internationale. Le marché est le principal levier de structuration économique de Malanville et du département de l’Alibori. Ce marché international est également l’un des plus grands marchés céréaliers de la sous-région ouest-africaine.

La Coopération suisse a soutenu la réhabilitation du marché pour offrir à la commune l’opportunité d’asseoir son développement local sur des recettes liées au marché renforcé. Un développement du potentiel économique qui devrait profiter aussi aux autres communes de l’Alibori et des localités transfrontalières, en particulier Gaya (au Niger), Lolo et Kamba (au Nigéria).

Le P-DIEM, un programme de Gouvernance qen phase avec  la Politique Nationale de de Déconcentration et de Décentralisation (PONADeC)

Le programme prévoit un aménagement équilibré et durable de l’espace national (ce qui correspond au Pilier 1 du Programme d’Actions du Gouvernement - PAG). En effet, l’investissement à Malanville permet d’assurer un équilibre dans la réponse à l’accès aux opportunités de développement pour les populations de cette partie du Bénin. En mettant les communes et intercommunalités au centre du dispositif de maîtrise d’ouvrage pour des infrastructures choisies par elles-mêmes et produisant des revenus pour les communes, le PDIEM s’inscrit entièrement dans l’agenda de décentralisation. C’est aussi un programme de Développement Economique Rural et agricole qui soutient le Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole (PSDSA), en réalisant des infrastructures marchandes permettant la dynamisation économique et la commercialisation optimisée des produits agricoles bruts et transformés du Bénin. Il correspond aux axes agricoles du PAG, en particulier son Pilier 2, soit la transformation structurelle de l’économie.

Lu 7763 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

About Author

1645 Responses Found

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

PHOTOTHEQUE

banikoara
Image Detail Image Download
gogounou
Image Detail Image Download
kandi
Image Detail Image Download
karimama
Image Detail Image Download
malanville
Image Detail Image Download
segbana
Image Detail Image Download

Webmail

Liens utiles

News Letter

S'abonner à notre newsletter...